À quoi ressemble le village d’Oz…

À une petite semaine du premier GN de la saison 2021 sur le Domaine d’Hygné, voici un petit aperçu illustré sur les dernières avancées, les chantiers encore en cours, et les étapes franchies pour faire du village d’Oz un endroit adapté pour accueillir vos événements à plumes ou à écailles…


Auberge, l’heure du confort

L’aménagement du grand bâtiment de l’auberge se poursuit petit à petit. La grande pièce a été agrémentée de cloisons provisoires par l’association du Jeu du Grand Donjon, en prévision de son GN fin juillet. Et pour les GN suivants, ils pourront profiter de ces petites alcôves décorées… ou bien enrouler les pans de tissu s’ils souhaitent ouvrir la salle en une seule grande pièce !

Le bar de l’auberge
Les cloisonnements provisoires de l’auberge

L’accès à la zone technique arrière a été « fermé » avec les blocs de toilettes sèches excédentaires, permettant toutefois un accès discret pour les organisateurs, et libérant ainsi la dernière travée de la grande salle.

Le bar a été rehaussé pour atteindre une hauteur plus confortable, et équipé de tablettes de rangement intérieures.

Dans la petite cuisine, les 2 fours et les 3 micro-ondes fonctionnent, ainsi que le robinet d’eau froide et toutes les prises électriques. Cerise sur la mousse au chocolat, une platine CD permet de diffuser de la musique dans le carré VIP et dans la grande salle.

Dans l’arrière-cuisine, future cuisine professionnelle, une zone provisoire a été mise en place, avec une demi-douzaine de réfrigérateurs et congélateurs fonctionnels, des plans de travail en inox, et 3 bacs de lavage avec eau chaude pour la vaisselle.

Des éviers de lavage avec eau chaude !
7 frigos et congélateurs (dont 2 encore à laver… 😉 )

Sensible à la notion de recyclage, l’association a réservé une grande surface pour permettre un tri sélectif des déchets générés par l’activité GNistique. Les produits compostables sont valorisés par l’exploitation agricole, et les autres types de poubelles seront plus faciles à évacuer.


La cour, encore du travail

La cour est encore loin de « vendre du rêve ». Le travail sera long, pour obtenir un espace 100% immersif.

Mais les choses avancent toutefois dans la bonne direction. Des pièces sont vidées et rendues opérationnelles petit à petit. Les travaux d’habillage et d’embellissement vont demander réflexion, moyens humains et financiers. La question de l’entretien régulier de ces espaces est une contrainte importante à prendre en considération.

Les petites ruines du centre-village, bien que sans toits, sont presque toutes accessibles. Il reste quelques petites retouches de sécurisation, mais il est déjà possible d’y accueillir du monde.

L’ancienne laiterie, dont les portes et fenêtres donnent conjointement sur l’auberge et sur la cour, et pourrait donc faire office de QG orga ou de régie pour la future scène, a été entièrement vidée et nettoyée. L’électricité y est fonctionnelle.

Avant…
Après !

Le poulailler est encore présent, mais plusieurs plans de cages mobiles sont en cours de fabrication pour permettre à Loïc une plus grande mobilité de ses volailles. Cela libérera ainsi de l’espace de jeu, et l’accès au puits, dans cet endroit clé du terrain (après plusieurs mois de drainage et nettoyage).


De l’eau et du savon…

La zone dite « PMR », qui accueillera prochainement un ensemble douche + WC accessibles aux personnes à mobilité réduite, est en cours de travaux. Bien que non achevée, nous l’avons mise en service, avec de l’eau chaude et une vue sur la mer.

Deux autres douches fixes seront construites ultérieurement dans l’espace avoisinant, permettant d’accueillir des événements jusqu’à 300 personnes sans nécessiter de locations de blocs complémentaires.

D’autre part, plusieurs robinets d’eau courante sont en cours de déploiement. Deux sont en place à l’entrée de l’auberge, accessibles aux joueurs, et un 3ème est disponible à l’entrée du « bâtiment 4 », qui héberge la fameuse douche et les QG Orga/PNJ/atelier. D’autres seront ajoutés progressivement, à mesure des tirages de tuyauteries neuves à travers les bâtiments…


Confor’ga

Le QG PNJ, qui peut aussi accueillir le QG orga sur les petits événements vue sa surface considérable, s’équipe petit à petit. Deux cabines pour se changer, larges et confortables, sont en cours de finition. Une zone de repos avec canapés alterne avec des espaces de travail (table et chaises), un espace maquillage, et un coin où seront installés progressivement un réfrigérateur, un évier, une machine à café, et assez de prises électriques pour brancher tout un tas d’appareils indispensables. 😉


Et plus loin…

Les champs sont régulièrement fauchés et entretenus par Loïc, l’exploitant agricole, qui nous a aussi ouvert un « chemin » au milieu du bosquet au nord, permettant un accès rapide entre le village et les parcelles sud sans passer par la route goudronnée.

L’accès à l’étang est lui aussi dégagé. Bien que ce dernier ne soit pas encore entièrement sécurisé, il est possible de jouer ses scènes à ses abords, qui ont été largement élagués et rendus accessibles pour l’occasion.

Les abords de l’étang
Le chemin vers les champs du sud, à travers le bosquet
La plaine « Bicolline » à l’est du village

Cela demande toutefois beaucoup de travail, et certaines zones sont encore difficiles d’accès, car l’entretien doit s’y faire à la main (bois du sud, zones techniques, recoins du village). La zone logistique sud-ouest du village, par exemple, est devenue une véritable forêt vierge où nous allons devoir nous creuser un passage… par nos propres moyens. 😉

la zone logistique basse
la zone logistique haute

Nous ne sommes pas au bout de nos peines, mais c’est pour la bonne cause. L’aménagement de ce site sera un travail de très longue haleine. De nombreux bénévoles viennent régulièrement prêter main forte, lors des week-ends Bâtisseurs, et nous les remercions une nouvelle fois pour leur soutien.

Oz ne se fera pas en un jour. Mais Oz ne se fera qu’avec vous et pour vous ! 😉