Historique

Comment est né le projet Oz ?

En avril 2018, Guillaume a été mandaté par deux grosses organisations associatives pour démarcher en leur nom une location à long terme – bail 10 ans et plus – avec un propriétaire de terrain dans le nord du Maine-et-Loire.

Nous avons mené en parallèle une recherche car cette communion des deux grosses structures était une opportunité permettant de soutenir un projet d’acquisition communautaire.

La première démarche fut de rencontrer un représentant de la SAFER (Juin 2018) (Société Anonyme, sans but lucratif, avec des missions d’intérêt général, sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et des Finances), afin d’évaluer les contraintes liées au fait que notre activité prend lieu sur de sites préemptés pour l’agriculture et la chasse.

Le rendez-vous a effectivement montré que l’acquisition d’un terrain de ce type s’avérerait difficile, voire impossible. Mais le contact fut positif et intéressé, et une opportunité unique s’est présentée à la SAFER quelques jours après la rencontre : une ferme en difficulté.

Le propriétaire du moment mettait fin à son activité d’élevage de veaux, car ses installations n’étaient plus aux normes. L’opportunité venait du fait que les terres ne présentaient pas d’intérêt particulier pour le voisinage agriculteur – à l’exception de quelques parcelles. Le volume important de bâti était un frein pour une éventuelle acquisition par un repreneur de l’ensemble du domaine. Ce fut, pour nous, une chance à saisir pour donner vie à ce projet un peu fou.

Nous souhaitions maintenir la famille du précédent propriétaire en place, ainsi que l’activité agricole de l’EARL d’Hygné, pour répondre à nos intentions sociales et nos priorités de préservation du patrimoine, en accord avec la SAFER.

Une organisation, composée de plusieurs structures, a alors vu le jour. Une SCI « Le Domaine d’Hygné », et une association « Oz – Un Autre Monde », disposant chacune de leurs responsabilités et leurs domaines de compétences, devaient assurer conjointement le fonctionnement du projet.

Plusieurs baux et contrats structurants ont été signés, entre ces différents interlocuteurs, entre juillet 2019 et janvier 2020, pour donner un cadre légal et cohérent à l’avenir.

Une étape importante était franchie.

Plus d’une année de démarches s’était écoulée.

Et nous n’étions pourtant encore qu’aux prémices de cette aventure !

Les ambassadeurs

Guillaume CORDIER

Joueur depuis 1993, Guillaume est Président d’une association depuis plus de 17 ans (A3DL sur Angers). La contrainte de la recherche d’un site de jeu lui est apparue très tôt comme un frein au développement de l’activité. Depuis déjà plus de 15 ans, il nourrit le projet de faire acquérir à la communauté un terrain permettant son développement.

Karuna YOGANANTHAN

Joueur depuis 1986, organisateur depuis 1992, Karuna a été 9 ans au conseil d’administration de la Fédération Française de Jeux de Rôle Grandeur Nature, dont 3 ans de présidence. Sa volonté a toujours été de faire acquérir par la communauté un ou plusieurs terrains permanents. Il a participé à l’organisation des plus grands GN de France, associatifs comme professionnels.

Cédric BOUCHET

Organisateur des « Rencontres de l’Imaginaire » en 1994, Cédric a contribué à la création de la Fédération Française de Jeux de Rôle Grandeur Nature la même année, dont il a été le premier trésorier pendant 3 ans. L’année suivante il créé l’association « De la Cave au Grenier », qui accompagne les associations de GN pour la partie restauration et ambiance d’auberge. L’asso couvre toutes les tailles d’événements allant des murders aux grosses manifestations (10 à plus de 3.000 repas sur un week-end).